Amour

Mais voici le fruit de l’Esprit : amour
Ga 5,22


Antoinette Van Mossevelde
33-50

Dans les versets précédents, Paul nous a dressé la liste des actions qu'une vie sans foi peut amener. Ce qui suit maintenant est un encouragement à vivre selon l'Esprit.

L'Esprit —fragile, étrange et insaisissable— devient ainsi visible et concret dans le comportement humain. Le fruit de l'Esprit est l'amour: le fait de vivre d'un amour créateur qui nous désire dans la vie et nous aime. Qui désire et aime chaque personne. Qui nous demande de reconnaître et de traiter les autres comme nous-mêmes : comme désiré et digne d'amour. Car chacun est une image unique du Créateur selon les mots bouleversants de la Genèse (Gn 1:26).

Accueillir un tel amour et lui permettre de s'épanouir pleinement dans notre vie est loin d'être évident. Cela se heurte constamment à ce que Paul appelle les œuvres de la chair et de notre nature pécheresse : cette tendance humaine à rechercher d'abord ce qui est immédiatement tangible ou une gratification instantanée, les ambitions de l'ego qui considère d'abord ses propres intérêts, la peur d'être insignifiant qui conduit à des petits comportements mesquins,...

Pourtant, il nous est possible d’apprendre un tel amour : en faisant confiance en l'amour créateur de Dieu, commencement de toute vie et de chaque nouvelle vie. Il s’agit de s’abandonner petit à petit à Dieu qui, en Jésus, se montre solidaire de chacun de nous. Jésus de Nazareth est l'incarnation même de ce commandement qui résume toute la Torah : tu aimeras ton prochain comme toi-même (Gal. 5:14 ; Lév. 19:18). Dieu se fait homme dans un Amour qui invite et accueille tout le monde sans exception. L’Esprit de vie est ainsi destiné à tous ceux qui sont exclus. Qu’il nous embrase pour ne laisser tomber personne en dehors d’un tel amour, même un ennemi !

Voilà pourquoi nous sommes libérés : pour aimer, et pour être une bénédiction les uns pour les autres.

Antoinette Van Mossevelde
Gent

 

 

Nous suivre

Nous suivre sur YOuTube

0
Shares