Dieu est à nos côtés

Je vous le dis : marchez sous la conduite de l’Esprit Saint, et vous ne risquerez pas de satisfaire les convoitises de la chair. Car les tendances de la chair s’opposent à l’Esprit, et les tendances de l’Esprit s’opposent à la chair. En effet, il y a là un affrontement qui vous empêche de faire tout ce que vous voudriez. 
Ga 5, 16-17


Patrick Lens

31-50

Le problème est connu: parfois nous faisons des choses que nous préférerions faire différemment. Nous ne le remarquons généralement qu'après. Ou nous ne faisons pas ce que nous voulons réellement. Ensuite, nous ressentons généralement quelque chose comme du découragement et de la fatigue. Ajoutez à cela une bonne dose de perfectionnisme, ou une pensée défaitiste : cela ne devait pas m'arriver!

Paul soupire parfois: «Homme malheureux que je suis.» C’est facile à comprendre. Être chrétien est considéré par beaucoup de gens en termes de morale ou d'engagement. Bien sûr que c’est bien, mais cette vision a aussi ses angles morts. La plupart des chrétiens oublient que la foi est aussi un combat spirituel.

Il n'y a pas seulement en nous de l'impuissance, mais aussi de la résistance. Il y a aussi la faiblesse, la division intérieure. La Bible appelle cela le péché. Il ne s'agit pas seulement des nombreuses choses que nous pouvons mal faire, mais d'une tendance, une zone de non-liberté en nous. Jésus est venu nous en délivrer. Pour cela, le jour de Pâques et à la Pentecôte, il nous donne son Esprit.

Il se bat de notre côté, car nous ne pouvons pas le faire seuls. C'est quelque chose que beaucoup de croyants oublient, ou qu’ils ne savent même pas du tout. C'est la raison pour laquelle ils se découragent si vite. Ils pensent qu'ils doivent être parfaits pour être un bon chrétien, mais ils découvrent que ce n'est pas si facile et, dès lors, ils abandonnent.

Non, un bon chrétien est quelqu'un qui est prêt à se battre, ou plutôt qui est prêt à accepter qu'il a besoin d'aide. C'est le péché en nous qui nous empêche d'être libres, et nous ne pouvons le combattre qu'avec l'aide de l'Esprit. Nous pensons si vite que Dieu n'est pas satisfait de nous parce que nous faisons des erreurs, mais nous oublions que Dieu, par Son Esprit, est en fait de notre côté.

Patrick Lens
Bruxelles

God staat aan onze kant 

 

Nous suivre

Nous suivre sur YOuTube

0
Shares