Afin que demeure la vérité de l'Evangile

Puis, au bout de quatorze ans, je suis de nouveau monté à Jérusalem j’étais avec Barnabé, et j’avais aussi emmené Tite. J’y montais à la suite d’une révélation, et j’y ai exposé l’Évangile que je proclame parmi les nations ; je l’ai exposé en privé, aux personnages les plus importants, car je ne voulais pas risquer de courir ou d’avoir couru pour rien. Eh bien ! Tite, mon compagnon, qui est grec, n’a même pas été obligé de se faire circoncire. Il y avait pourtant les faux frères, ces intrus, qui s’étaient infiltrés comme des espions pour voir quelle liberté nous avons dans le Christ Jésus, leur but étant de nous réduire en esclavage ; mais, pas un seul instant, nous n’avons accepté de nous soumettre à eux, afin de maintenir pour vous la vérité de l’Évangile.
Ga 2,1-5


Claude Sélis

6-50

Chers frères,          

Comme vous vous le rappelez peut-être, j'étais déjà allé à Jérusalem pour rencontrer les notables de la Communauté. J'y suis retourné il y a peu, avec Barnabé et Tite, après des années de prédication en milieu païen. A Jérusalem, devant le Communauté et encore séparément devant les notables, j'ai ré-expliqué l'Evangile tel que je le prêchais à tous ces peuples nouveaux, comme vous. Ils étaient un peu étonné que je prêche à des gens qui n'étaient pas issus du judaïsme et ils se demandaient comment ces gens pouvaient y comprendre quelque chose. Ils s'inquiétaient surtout de savoir si ces gens avaient bien adopté toutes les coutumes et manières de prier du judaïsme.

Mais je leur ai expliqué que le message de Jésus Christ était indépendant de ces coutumes, que l'Evangile est un message qui peut parler et être bénéfique à tout le monde. Finalement, ils étaient bien d'accord et ils n'ont pas exigé, par exemple, que Tite, ce jeune Grec converti qui était avec moi, soit circoncis. Ce petit incident doit nous rappeler, chers frères, que nous devons tenir à l'essentiel, aux vrais valeurs de l'Evangile, et ne pas nous laisser enfermer dans des coutumes humaines propres à tel peuple ou à telle époque. L'Evangile nous libère de tout cela et c'est cette liberté que nous devons préserver pour nous laisser interpeller, au-delà de toutes ces habitudes et routines, au plus profond de nous par ce qu'il y a de plus profond dans l'Evangile.

Claude Sélis
Bruxelles
De waarheid van het Evangelie behouden blijft...

Nous suivre

Nous suivre sur YOuTube

0
Shares