Paternelles remontrances

Myriam Tonus



1 Co 4:14-21

Je ne vous écris pas cela pour vous faire honte, mais pour vous reprendre comme mes enfants bien-aimés. Car, dans le Christ, vous pourriez avoir dix mille guides, vous n’avez pas plusieurs pères : par l’annonce de l’Évangile, c’est moi qui vous ai donné la vie dans le Christ Jésus. Aussi, je vous en prie : imitez-moi. C’est pour cela que je vous ai envoyé Timothée, qui est mon enfant bien-aimé et fidèle dans le Seigneur ; il vous rappellera les voies que je trace dans le Christ Jésus, telles que je les enseigne partout dans toutes les Églises. Pensant que je n’allais pas venir chez vous, quelques-uns se sont gonflés d’orgueil. Or je viendrai bientôt chez vous, si le Seigneur le veut, et je prendrai connaissance, non pas de ce que disent ces gens gonflés d’orgueil, mais des actes dont ils sont capables. Car le royaume de Dieu ne consiste pas dans la parole, mais dans la capacité d’agir. Que préférez-vous : que je vienne chez vous muni d’un bâton, ou avec amour et en esprit de douceur ?

  De bezorgde vader spreekt



© Dominicains de Belgique 2019
© Dominicanen van België 2019

webmaster@dominicains.tv

 www.aelf.org - www.rkbijbel.nl

0
Shares