Une femme que j'aimais

Armel Job est l’auteur de plus de 25 romans parmi lesquels La Femme manquée (prix René-Fallet du premier roman), Helena Vannek (Prix des lycéens-Belgique), Les Fausses Innocences (Prix du jury Jean-Giono), Tu ne jugeras point (Prix des lycéens-Belgique et prix Simenon), Loin des mosquées, Dans la gueule de la bête, Et je serai toujours avec toi, et En son absence, tous publiés chez Robert Laffont. Dans cette séquence, il nous parle de son ouvrage "Une femme que j'aimais". Sur un rythme de thriller psychologique qui entraîne le lecteur de fausse piste en fausse piste jusqu'à la révélation finale, un magnifique portrait de femme où Armel Job explore avec le talent qu'on lui connaît les paradoxes de l'âme humaine, de la dévotion à la haine.

Une drôle de fille

Armel Job est l’auteur de plus de 25 romans parmi lesquels La Femme manquée (prix René-Fallet du premier roman), Helena Vannek (Prix des lycéens-Belgique), Les Fausses Innocences (Prix du jury Jean-Giono), Tu ne jugeras point (Prix des lycéens-Belgique et prix Simenon), Loin des mosquées, Dans la gueule de la bête, Et je serai toujours avec toi, et En son absence, tous publiés chez Robert Laffont. Dans cette séquence, il nous parle de son ouvrage "Une drôle de fille".

La disparue de l'île Monsin

Armel Job est l’auteur de plus de 25 romans parmi lesquels La Femme manquée (prix René-Fallet du premier roman), Helena Vannek (Prix des lycéens-Belgique), Les Fausses Innocences (Prix du jury Jean-Giono), Tu ne jugeras point (Prix des lycéens-Belgique et prix Simenon), Loin des mosquées, Dans la gueule de la bête, Et je serai toujours avec toi, et En son absence, tous publiés chez Robert Laffont. Dans cette séquence, il nous parle de la Disparue de l'île Monsin

Gérer le stress

Dans cette séquence, Isabelle Marionex et Olivier Thiran nous parlent du stress généré par la crise de la Covid-19 et comment gérer au mieux le stress généré par une crise.

 

Pentecôte


« Les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient verrouillées par peur».

Il n’y a pas que les petits enfants qui se réfugient dans leur chambre. Les Apôtres, eux aussi, ont fermé la porte à double tour et se sont enfermés, comme s’ils voulaient ne voir personne. Nous le savons, il y a des confinements nécessaires —aussi difficiles qu’indispensables— mais il y a toutes ces fois où nous nous enfermons intérieurement. Pas simplement pour fuir. Mais seulement pour ne pas affronter la réalité, par manque de courage ou de force…

Lire l'homélie

Le stress et le burn out

Dans cette séquence, Isabelle Marionex et Olivier Thiran nous parlent du stress généré par la crise de la Covid-19 et du burn out.

 

Septième dimanche de Pâques



« Père, l’heure est venue, glorifie ton fils afin que ton fils te glorifie »

Avouons que ce passage est plutôt difficile à comprendre,
pour des oreilles peu habituées au langage biblique ! Dans cet extrait d’évangile, Jésus se prépare à quitter ses disciples.  Et un mot revêt une importance particulière puisqu’il revient près de 8 fois : c’est le mot gloire !

Lire l'homélie

Ascension du Seigneur



Lecture du livre des Actes des Apôtres

Cher Théophile,
dans mon premier livre
j’ai parlé de tout ce que Jésus a fait et enseigné
depuis le moment où il commença,
    jusqu’au jour où il fut enlevé au ciel,
après avoir, par l’Esprit Saint, donné ses instructions
aux Apôtres qu’il avait choisis.

Lire l'homélie

Sixième dimanche de Pâques



En lisant cet évangile de Jean, j’ai comme l’impression d’être face à un vieux disque un peu griffé… comme avec ces 33 tours que j’écoutais encore lorsqu’ils étaient abîmés et rayés. La musique revenait soudainement sur la même parole, sur la même mesure… Vous en doutez peut-être mais, j’ai écouté des disques vinyls dans ma lointaine jeunesse.

Lire l'homélie

La chair et l'Esprit



Dans cette séquence tournée dans le cadre de Resurrexit 2020, le frère Dominique Collin nous parle de la centralité de la croix du Christ dans la théologie paulinienne.

Prendre soin de la nature

Ilios Kotsou



Comment prendre soin de la vie, comme de notre bien le plus précieux ? Prendre soin de la planète. Prendre soin de la vie en nous, de notre santé bien sûr, mais aussi de notre écosystème émotionnel, bien souvent menacé par la multiplication des sollicitations extérieures (écrans, publicités, réseaux sociaux). Prendre soin de la vie autour de nous aussi, de ceux qui nous sont proches, de cette nature qui nous entoure et dont nous ne sommes qu’un maillon. Une rencontre avec le psychologue Ilios Kotsou.

Cinquième dimanche de Pâques

Didier Croonenberghs


Seigneur, nous ne savons pas où tu vas.
Comment pourrions-nous savoir le chemin ?

Ce sont parfois les questions les plus simples, presque naïves, qui amènent les réponses les plus éclairantes… Nous le savons, il n’y a pas de bête question. L’interpellation de Thomas peut donc sembler anodine. Mais la réponse de Jésus, quant à elle, résume son évangile ! Je suis le chemin, la vérité, la vie…

Bien des commentateurs ont essayé de justifier l’ordre de ces trois qualificatifs, insistant sur le fait que la succession des mots avait son importance. En ce sens, le chemin précède la vérité, et une telle vérité conduit à la vie. Mais il est une autre manière de regarder ces trois images que donne Jésus, de manière presque trinitaire… Alors, c’est comme si chaque terme, bien compris, renvoyait aux deux autres…

Lire l'homélie

La loi et la foi



Dans cette séquence tournée dans le cadre de Resurrexit 2020, le frère Dominique Collin nous parle de la centralité de la croix du Christ dans la théologie paulinienne.

Nous suivre

Nous suivre sur YOuTube