Resurrexit !

Une lecture continue des Actes des Apôtres

Marie-Pascale Crevecoeur
Deuxième dimanche de Pâques

Guérison d'un infirme au Temple
Actes, 4,1-31

Comme Pierre et Jean parlaient encore au peuple, les prêtres survinrent, avec le commandant du Temple et les sadducéens ; ils étaient excédés de les voir enseigner le peuple et annoncer, en la personne de Jésus, la résurrection d’entre les morts. Ils les firent arrêter et placer sous bonne garde jusqu’au lendemain, puisque c’était déjà le soir. Or, beaucoup de ceux qui avaient entendu la Parole devinrent croyants ; à ne compter que les hommes, il y en avait environ cinq mille.

Lire la suite : Effusion d'assurance

Dominique Olivier
Lundi de la deuxième semaine de Pâques

Le don de vérité

Actes, 4,32-37;5,11

La multitude de ceux qui étaient devenus croyants avait un seul cœur et une seule âme ; et personne ne disait que ses biens lui appartenaient en propre, mais ils avaient tout en commun. C’est avec une grande puissance que les Apôtres rendaient témoignage de la résurrection du Seigneur Jésus, et une grâce abondante reposait sur eux tous.  Aucun d’entre eux n’était dans l’indigence, car tous ceux qui étaient propriétaires de domaines ou de maisons les vendaient, et ils apportaient le montant de la vente pour le déposer aux pieds des Apôtres ; puis on le distribuait en fonction des besoins de chacun.

Lire la suite : Le don de vérité

Stéphane Braun
Mardi de la deuxième semaine de Pâques

Etends la main

Actes, 5,12-42

Par les mains des Apôtres, beaucoup de signes et de prodiges s’accomplissaient dans le peuple. Tous les croyants, d’un même cœur, se tenaient sous le portique de Salomon.  Personne d’autre n’osait se joindre à eux ; cependant tout le peuple faisait leur éloge ; de plus en plus, des foules d’hommes et de femmes, en devenant croyants, s’attachaient au Seigneur. On allait jusqu’à sortir les malades sur les places, en les mettant sur des civières et des brancards : ainsi, au passage de Pierre, son ombre couvrirait l’un ou l’autre.

Lire la suite : Seigneur, étends ta main !

Ludovic Namurois
Mercredi de la deuxième semaine de Pâques

Sortir des murs

Actes, 6,1-7

En ces jours-là, comme le nombre des disciples augmentait, les frères de langue grecque récriminèrent contre ceux de langue hébraïque, parce que les veuves de leur groupe étaient désavantagées dans le service quotidien. Les Douze convoquèrent alors l’ensemble des disciples et leur dirent : « Il n’est pas bon que nous délaissions la parole de Dieu pour servir aux tables. Cherchez plutôt, frères, sept d’entre vous, des hommes qui soient estimés de tous, remplis d’Esprit Saint et de sagesse, et nous les établirons dans cette charge.

Lire la suite : Sortir des murs

Philippe Henne
Jeudi de la deuxième semaine de Pâques

Que ferait Jésus?

Actes, 6,8-15;7,1-60

Étienne, rempli de la grâce et de la puissance de Dieu, accomplissait parmi le peuple des prodiges et des signes éclatants.  Intervinrent alors certaines gens de la synagogue dite des Affranchis, ainsi que des Cyrénéens et des Alexandrins, et aussi des gens originaires de Cilicie et de la province d’Asie. Ils se mirent à discuter avec Étienne,  mais sans pouvoir résister à la sagesse et à l’Esprit qui le faisaient parler.  Alors ils soudoyèrent des hommes pour qu’ils disent : « Nous l’avons entendu prononcer des paroles blasphématoires contre Moïse et contre Dieu. »

Lire la suite : Que ferait Jésus?

Raphaël Devillers
Vendredi de la deuxième semaine de Pâques

Dispersion en Samarie
Actes, 8,1-23

Quant à Saul, il approuvait ce meurtre. Ce jour-là, éclata une violente persécution contre l’Église de Jérusalem. Tous se dispersèrent dans les campagnes de Judée et de Samarie, à l’exception des Apôtres. Des hommes religieux ensevelirent Étienne et célébrèrent pour lui un grand deuil. Quant à Saul, il ravageait l’Église, il pénétrait dans les maisons, pour en arracher hommes et femmes, et les jeter en prison.

Lire la suite : Dispersion en Samarie

Myriam Tonus
Samedi de la deuxième semaine de Pâques

Philippe et l'eunuque

Actes, 8,26-40

L’ange du Seigneur adressa la parole à Philippe en disant : « Mets-toi en marche en direction du sud, prends la route qui descend de Jérusalem à Gaza ; elle est déserte. » Et Philippe se mit en marche. Or, un Éthiopien, un eunuque, haut fonctionnaire de Candace, la reine d’Éthiopie, et administrateur de tous ses trésors, était venu à Jérusalem pour adorer.

Lire la suite : Philippe et l'eunuque


© Dominicains de Belgique 2018
© Dominicanen in Belgïe 2018
webmaster@dominicains.tv

www.dominicains.be
www.dominicanen.be


Les textes liturgiques proviennent de :

www.aelf.org
www.rkbijbel.nl

 

 

0
Shares